Interview de Mr.Rocco Ferreri (extrait)

Quand avez-vous créé MECOBAT ?

L’aventure MECOBAT a commencé il y a 12 ans, le temps de 3 Jeux Olympiques. Quand je réfléchis stratégie moyen/long terme, j’utilise souvent ce paramètre chronologique, les cycles de 4 ans. Le 4 revient systématiquement dans ma vie et dans la vie de MECOBAT, le 4 bien sûr et aussi ses multiples !

Qu’est-ce qui a changé en 12 ans chez MECOBAT ?

De Cabinet d’ingénieurs conseil avec statut EURL, MECOBAT est devenu Société d’Ingénierie SARL. C’était en 2016, 8 ans après sa création… encore un multiple de 4 !
La manière de traiter les projets et de les coordonner s’est modifiée : avant nous disions aux architectes :
« nous vous envoyons les .dwg réseaux et structure, avec calques spécifiques et bien identifiés »,
aujourd’hui nous leurs disons :
« nous intégrons les .ifc ingénierie dans la maquette archi, le modèle global est disponible sur la plate-forme Bimserver.center ».
Les réglementations ont évolué : RT2012, bientôt 2020, le label E+C-, et tant d’autres, nous les avons toutes intégrées dans notre processus de conception. Nous avons obtenu la qualification OPQIBI avec la mention RGE, Reconnu Garant de l’Environnement, et nous sommes membres BBCA, association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone. Ces évolutions sont le fruit de la cohérence et de la constance qui ont toujours été le fil conducteur de notre travail.

Qu’est-ce qui n’a pas changé ?

Dès le début, j’ai voulu que le caractère pluridisciplinaire et tous corps d’état soit l’atout et l’essence même de MECOBAT. Nos compétences transversales sécurisent les projets en apportant des solutions adaptées et pérennes, grâce à une vision à 360° (encore un multiple de 4…).
360° c’est aussi un cercle qu’on peut voir comme l’union de 4 secteurs égaux, comme pour indiquer qu’il ne reste pas de place au désordre et à l’aléa.
Néanmoins, dans un projet complexe, nous savons l’importance d’intégrer de nouvelles données, de nouveaux souhaits programmatiques, de nouveaux enjeux… Cela tombe bien, le cercle a une infinité de symétries, et quel que soit le nombre d’intervenants ou d’inconnues, on saura toujours trouver autant de rayons que nécessaire pour résoudre parfaitement l’équation de manière analytique.

Vous aimez bien les équations et énigmes cachées dirait-on (rires)

Oui c’est vrai…
Je vous dévoile quelques bases mathématiques cachées dans notre nouveau logo :
• Les carrés : la preuve que le 4 nous accompagne depuis toujours
• 4 : comme les 4 piliers de notre savoir-faire : Structure et Infrastructures, Fluides/Energie, Economie de la Construction et Environnement
• Le nombre d’or : subtilement présent dans les proportions géométriques, il a guidé la création du nouveau logo comme il avait généré les précédents.

Enfin, Léonard de Vinci m’a inspiré ce nouveau logo.
Leonardo di ser Piero da Vinci : artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain.
Toute modestie gardée, j’aime l’évoquer de par mes origines italiennes et pour faire un parallèle avec le caractère pluridisciplinaire de notre activité qui associe la théorie (génie) à la pratique (ingénierie).

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez sur vos réseaux sociaux !